LES SUIVIS

 

 

Kap Natirel réalise des suivis scientifiques sur l'ensemble des Antilles françaises en collaboration avec des partenaires locaux. Ces suivis ont pour objectif de mieux connaitre :

 

- les populations locales de requins et de raies, 

- les menaces sur les populations de requins et raies liées aux activités humaines,

- l'importance socio-économique des requins et raies pour les îles.

 

Quelles sont les espèces présentes dans nos eaux ? Sont-elles présentes toute l'année ? Sont-elles menacées d'extinction? ...

Tant de questions auquelles nous essayons de répondre avec nos suivis.

 

L'objectif étant de mieux connaitre pour mieux protéger. 

                                                        

Suivi des espèces côtières

Photo : Kap Natirel / ATE

 

Suivi des pêches

Photo : Franck Mazéas

 

Les sciences participaties

Photo : Florian Pasquier

 

                                                              L'INFORMATION, LA SENSIBILISATION

 

Parceque l'information et la sensibilisation sont un axe essentiel à la mise en place d'actions de protection et de conservation, l'association voue une place importante à la diffusion des connaissances. 

 

Pour cela, nous réalisons :

 

- des outils d'informations (articles en ligne, posters, expositions, panneaux ...), 

- des stands lors d'évènements paticuliers (fête de la science, fête de la nature ...),

- des animations auprès des scolaires mais aussi des clubs de plongée, 

- des conférences pour le public

- des soirées "film-débat".

 

Intervention sur les requins auprès d'une classe du collège de Gourdeliane.

 

 

Stand lors d'une conférence internationale sur la biodiversité.  

Accompagnement d'une classe de Gourdeliane dans un projet sur les Réserves Naturelles.

 

                                                                             

 

                                                                            LA CONSERVATION

 

Les informations recueillies au sein de l'association Kap Natirel sont analysées et valorisées sous divers types de supports (rapports d'étude, publications scientifiques, présentation orale ...). Les rapports d'étude sont transmis aux structures/personnes concernées (gestionnaires d’espaces naturels, organismes d’Etat en charge de la protection de la nature ...) afin de favoriser la mise en place de mesures de gestion et de conservation adaptées. L'un des principaux objectifs de l'association étant de travailler en collaboration avec les acteurs de la mer (dont les marins pêcheurs) pour prendre en considération le contexte socio-économique lors de l'émisson de préconisations. 

 

Par ailleurs, l'association est sollicitée pour participer à des comités de pilotage pour des projets sur le milieu marin, pour donner son avis sur des plans d'action et des propositions d'arrêtés, mais aussi pour former des agents de contrôle à l'identification des espèces de requins/raies dont la pêche est réglementée dans les Antilles françaises.

 

Kap Natirel fait parti des divers réseaux, dont un réseau d'experts sur les chondrichtyens dans la Carïbes (CCN). Les études menées dans nos eaux sont régulièrement présentées lors de conférences internationales. L'objectif étant de favoriser les collaborations et la standardisation des méthodes de suivi/d'analyses entre les pays. 

 

 

 

 

Réunion du CCN (Caribbean Chondrichtyan Network) au Panama en 2015.

 

Présentaton des études en cours dans les Antilles françaises lors du GCFI (Gulf and Caribbean fisherie institute) en 2015. Océane Beaufort, coordinatrice du Reguar et Nicolas Diaz, Secrétaire du Comité régional des pêches des îles de la Guadeloupe.

 

 

Atelier de travail organsié par le WCS sur la mise en place d'indicateurs pour le suivi de St Barthélemy.